Annonce

Le Plafond

Le plafond montre des figures peintes revoltant contre l’action de l‘artiste en repeignant le plafond avec le rouge de la contestation. Les figures inventées contestent leur créateur.

Rido

Le rideau d’avant-scène est encore baissé. Le rouge s’allume. Arlequin et Colombine de l’ancienne Comédie se moquent de l’opérateur et de la mécanisation de l’émotion.

Vous pouvez ecouter l’artiste lui-même:

La Bulle

Les différentes bulles papales ont provoqué des contestation. Les schismes ont séparé les fidèles d’une religion ne pas acceptant une même autorité.

Lysistrata

Lysistrata d‘Aristophane ou l’Ordre renversé. Les corps s’enflamment, La tension monte, Paroxysme, Les fusibles sautent: „Nous sommes des femmes libres!“ Lysistrata montre des femmes en revolte contre leur maris qui ne cessent de faire la guerre.

Vous pouvez ecouter l’artiste lui-même:

Blanc

Un panneau non peint pour laisser la place pour la publicité d’un sponsor.

Déconcerto

Le spectateur est entré dans le théatre et assiste à sa déconstruction. La Musique revolte contre les danseurs et la note bleue monte et s’envole en contestation.

Bellum

Suite et fin du cycle.

Dans les ruines morales laissées par la guerre qui est une contestation intégrale, il n’y a plus rien. L‘art est mort et les artistes tournent en rond comme des papillons irisée. Mais à travers les mûrs cassés il y a la lumière qui penètre et qui fait reapparaître des couleurs: ESPOIR. Comme dans la chanson de Leonard Cohen: “There’s a crack in everything that’s how the light get’s in.“

Sol

Le centre est repoussé au lointain donnant l’illusion d’une forme sphérique, d’une boule qui explose. Cette explosion éclabousse la révolte vers les mûrs et contamine la vie culturelle, politique et sociale de l’humanité